Candidature Unique ou Comment l’opposition togolaise s’est fait avoir

Article : Candidature Unique ou Comment l’opposition togolaise s’est fait avoir
Crédit:
26 septembre 2014

Candidature Unique ou Comment l’opposition togolaise s’est fait avoir

Echecs url

Ah, la politique au Togo, c’est quelque chose hein ! (Mille excuses, Salutations, à tous et à toutes, à toutes et à tous, c’est comme vous le sentez !)

Je m’en vais parler d’un quelque chose qui m’a pas mal amusé et quelque peu déçu ces derniers temps (je crois que le terme que mon prof de français de 3ème aurait voulu me voir utiliser, c’est « Tragicomédie »)

Bon, donc, comment les membres de cette Opposition se sont fait avoir, à mon sens ? (Le  CST et la coalition Arc-en-Ciel, notamment). Ça tient en quatre mots « Diviser pour mieux régner ». (En trois mots pour les latinistes : Divide ut regnes, ouais je me la pète et alors ?)

Diviser pour mieux régner…Eh oui, on n’a pas encore fait mieux en matière de stratégie politique, ça marchait déjà à l’époque du Pharaon Ramessou, de Jules César et de Liu Bang…et ça marche encore aujourd’hui de toute évidence!

Tout a commencé cette étrange affaire de candidature unique, puisque ce serait plus ou moins une élection à un tour(!!!). La balle était évidemment dans le camp de l’opposition, vu que du côté du Pouvoir, la question ne se posait pas (on sait comment ça marche, les débats, s’il y en a, sont toujours en interne, ils ont l’intelligence, obtenue au forceps ou pas,  de ne pas montrer leur désunion au grand jour…et puis, ce n’est pas comme si quelqu’un aller commencer à trop la ramener et faire son Bodjona. Non non, on se serre les coudes en rang serré autour du candidat, qui n’est pas encore candidat et que personne ne connait, mais que tout le monde « sent »).

 

Candidature unique…Et c’est là que tout a périclité:

Comme le dit très souvent ma mère (ce que lui répétais déjà son père, il parait)  « Politic is a dirty game! ». Donc, quand on prétend affronter un mastodonte, qui est très motivé qui plus est, et qui a le luxe de faire pencher les règles en sa faveur à longueur de journée, la moindre des choses c’est de se hisser au un haut niveau de clairvoyance, d’intelligence politique et/ou de cynisme (en politique comme à la guerre, intelligence et cynisme sont deux concepts souvent interchangeables, quand je vous parlais de Dirty Game !)

Au sein de la Coalition Arc En Ciel, les fissures sont tout bonnement devenues béantes (avec un nom pareil fallait s’y attendre… J’aime bien le concept d’arc en ciel, mais il n’y a rien de plus hétérogène, voire hétéroclite qu’un arc en ciel!). Tomber déjà dans le débat pour savoir qui serait le Boss de la CAEC était déjà une erreur en soi mais bon, on pouvait toujours rectifier le tir…Sans parler de l’autre caïd du CST qui était dans les tranchées et entendait prendre les rênes. Au début, quand j’avais appris le choix de Me Apévon (il ne me disait rien, mais bon, tant qu’ils étaient d’accord), je m’étais  dit, « Ils évitent un peu un peu le piège, reste plus qu’à gérer avec le Grand Marcheur Jaune  et les autres mini Poids Lourds pour voir ce que ça donne» … Mais non, là encore, là encore, dans ce mini pôle qu’est la CAEC, c’était sans compter les messes basses et autres coups tordus. Je ne sais pas qui a voulu faire un enfant dans le dos de qui mais M. KAGBARA est très vite monté au créneau, parlant des conditions vote, qu’il ne reconnaissait pas, plus ou moins. Bof, moi je n’étais pas avec eux quand ça se passait donc je ne sais pas trop, mais ça pété quand même. Finalement le front (de l’Est) a pour ainsi dire éclaté et s’est vite changé en bataille de Stalingrad interne. Quand on ajoute les prises de bec avec le CST, c’est le flou total, avec des factions encore plus divisées qu’à l’origine. Quant au Grand Marcheur Jaune, y’a qu’à voir La lettre que lui a écrite l’amie Judith, pour se faire une idée …Devant la carotte de « Chef de l’opposition », les velléités des uns ont pris le pas sur l’intérêt supérieur, si tant est que cet intérêt supérieur ait jamais été à l’ordre du jour. Et vu la vitesse à laquelle on se plante des poignards dans le dos du côté de l’opposition, les gars d’en face, qui sont eux de vrais tacticiens et des seigneurs de la guerre (littéralement) doivent carrément rigoler et se pisser dessus. Car le « truc » de la candidature unique a marché, ils ont foncé comme des taureaux vers la cible rouge du matador qui va les mettre à mort, comme des loups affamés vers un os à moitié pourri, comme des gars « chauds » sur la nouvelle Go choco du coin, comme des …. (Enfin, vous avez saisi l’idée quoi)

Ils auraient du tout, mais tout faire pour régler cette affaire en douce. Je sais pas moi, les accords secrets, c’est fait pour ça… Sinon on peut s’affronter dans des sortes d’élections primaires, si on en a les moyens(???), ou encore au Ludo, à la courte paille, à la course en sac, c’est selon ! Il aurait suffi d’avoir un front suffisamment solide pour peser assez et tenter de fédérer les autres, ce qui était déjà assez difficile, mais là, c’est carrément devenu Mission Impossible. « Ils n’ont rien appris de toute évidence ».  Déjà, il faudra nous expliquer l’intérêt d’une UNIQUE candidature, dans l’absolu (si c’est pour finir en Mode Cête d’Ivoire, merci mais non merci)

Diviser pour mieux régner

Donc finalement, entre ceux qui pinaillent sur les textes et essayent d’obtenir les réformes, ceux qui s’étripent avec de petites manœuvres politiciennes et ceux qui marchent depuis des lustres (au point de connaitre le tronçon comme le fond de leur poche, je suis sûr qu’ils pourraient le parcourir les yeux fermés, les mains derrière le dos, en anticipant même les points chauds avec les lanceurs de Gaz Lacry) … Dans tout ce goulgigoulba, on peut se poser des questions.

Et, entre temps, le candidat du pouvoir est pénard (on peut carrément dire, candidat sortant, c’est presque un pléonasme), qui n’est pas encore candidat, mais qui est plus ou moins déjà en lice (demandez à @SalaudLumineux, il va vous expliquer ce que c’est que la convergence Faure…)

 

Mais il y a mieux !

Dans cette cacophonie, les quelques voix qui s’enquéraient de la limitation des mandats, de nombre de tours(les fameuses « réformes » quoi),  sont subtilement et tranquillement étouffées dans la mêlée… On en parle quasiment plus, trop occupés à savoir qui va diriger le Titanic avec qu’il n’affronter l’Iceberg. (Ça c’est faire diversion…Nooooooon, c’est du grand art, Là on peut vraiment dire #MerciPapaFaure pour le cours d’échecs !)

 

Échec et Mat? (Caput? Nada? Zéro? Finito? Assakou filma kpa?)

C’est ce qui s’appelle être Échecs et mat (Mat en trois coups même : Neutraliser le débat sur les textes et la limitation de mandats, Diviser grâce à la carotte de la candidature unique, Prendre de l’avance dans la campagne au petit trot…car la campagne a déjà commencé, ça deux ans qu’elle a déjà commencé !).

 

Conseil de lecture (pour retrouver le Nord)

Eh bien, au lieu de nous bassiner avec leurs « Droit » (parce qu’apparemment, tous les puissants s’en foutent comme de leur première culotte) et de nous expliquer comment on pillait le pays (comme si la ménagère avait besoin de leurs explications pour ça!), nos dealers de l’opposition, pour peu qu’ils ne fassent pas juste du pur spectacle et veuillent vraiment prendre le pouvoir (pour en faire quoi? on peut se poser la question…) devraient lire ou relire ces deux ouvrages pour commencer (ce n’est qu’une mise en bouche, mais c’est ce que mon petit cerveau a la capacité de leur soumettre):

L’Art de la guerre de Sun tzu, Le Prince de Machiavel…Et revoir leurs fondamentaux d’échecs (parce que, en face, ils sont bien rodés, c’est clair !)

Sun tzu l'art de la guerre 4259 chk_captcha

 

Ce qu’il faut retenir de cette tragicomédie politico-politicienne

c3a9checs-peinture

Je me répète (parce que je pense que c’est vital et que c’est la moindre des choses !) : Quand on joue au Poker contre un adversaire qui a des As pleins les manches, la moindre des choses, c’est d’être incroyablement intelligent et rusé! Je regrette que nos podosants ne nous rassurent pas de ce point de vue. Une fois encore, la cohésion, le cynisme et le génie politique ne se retrouvent pas toujours là où aurait pu s’y attendre.

Je refuse que des violences inutiles éclatent encore aux prochaines élections, surtout au nom de ces messieurs… (Ou peut-être que je n’ai pas bien suivi et que je n’ai rien compris à la situation). Tout ceci nous met dans une position très inconfortable, nous peuple, je dois le dire. Enfin, on verra ce que l’avenir nous réserve, car comme l’aurait dit feu Papa Eyadema, « Quelle que soit la physionomie du mouton, la fête aura bel et bien lieu ». Quant à savoir la fête de qui ça va être, c’est un autre débat !

 

A. R. D-A

Lilium Inter Spinas

Partagez

Commentaires

wence
Répondre

Quelle que soit la physionomie du mouton, la fête aura bel et bien lieu ». Quant à savoir la fête de qui ça va être, c’est un autre débat ! ahahaha, you made my day !

renaudoss
Répondre

Glad for you looo! en tout cas, toi même tu sais que c'est vrai! Moi je ne veux pas être mouton de quelqu'un...

Peter TCHALAWOU
Répondre

cher,
Je ne peux quitter cette page sans te laisser ces quelques mots.
Il parait que "nul ne détient la vérité" mais je crois que le moment est venu pour se détourner de cet adage, en tout cas pour le sujet qui est abordé dans ton billet ; malheureusement !
On aurait souhaité nous peuple togolais avoir une vraie alternative que celle du régime en place. On regarde de tous les côtés mais rien de sérieux malgré des têtes qu’abhorrent cette opposition.
Une malédiction ?
Je ne sais pas. Mais lorsqu'on a des gens qui se refusent de voir autrement les choses,
des individus qui refusent d'admettre qu'il leur faut des connaissances en science politique on est tenté de conclure que la situation actuelle est la conséquence de leur comportement.
Combien de personnes n'ont pas été essuyé injures et calomnie de tout genre pour tout simplement avoir appeler cette opposition à rectifier le tir avant qu'il ne soit trop tard.
J'ai vraiment mal.
Et pourtant "Machiavel" ne coûte pas un million de nos francs !
hier voici ce que j'écrivais https://petertchalawou.wordpress.com/2014/09/25/opposition-opportuniste-opposition-batarde/

renaudoss
Répondre

Comme tu le dis le dit si bien! Voyons ce l'avenir, voyons l'avenir. Nous on a fait un constat, qui s'impose, ce qui se passe après... Je suis ravi d'avoir eu ton avis sur la question

Tpirakc
Répondre

Après la lecture, j'ai expiré longuement puis je me suis dit qu'on n'est pas encore sorti d'affaire.
May God bless my country et que quelle que soit la physionomie du mouton que la fête soit belle et sans animosité.

renaudoss
Répondre

C'est ce que nous souhaitons tous! Qu'elle soit belle et sans animosité... :)

LE COLONEL ZACOTI
Répondre

opposition,ou pas, podosnts ou non, Faure ou Fort
tout le monde est mis en garde contre les prochains evenements a venir.
le Togo n'est pas trop petit pour avoir une zone controlee par des forces armees non gouvernementales, je ne dis pas rebelles.
Attention a tous car si la voie politique echoue, les armes peuvent aussi essayer.

renaudoss
Répondre

Vous avez tout dit, camarade!