Mots en sang

Article : Mots en sang
14 janvier 2015

Mots en sang

Faites-nous la nuit rouge-sang

Rouge-passion, Rouge feu-de-luciole

Rouge lame-chauffée-à-blanc

Un bruit de pas dans le silence cajoleur

De la lame qui caresse le cœur de l’innocente enfance

Et lui ouvre les portes

Du repos éternel

 

Et la nuit tremble de peur, face aux obus qui explosent

Face aux ceintures d’explosif incultes qui exultent

Et font un grand doigt d’honneur au « V » de la Vérité et de la Vie

 

Faites-nous une ignorance fardée de textes sacrés

Bariolées de mille tessons de bouteille, d’alcool

Et de bons gros oncles verts

Pour écorcher l’âme à vif

D’une terre noire, « éternelle » suppliciée,

Reine à la couronne d’épine,

Ange déchu, décharné, assise dans de la poussière d’or

 

L’eau rouge crie sans colère

Sa rage de vivre à la face des peaux écarlates, qui regardent

Acquiesçant d’un air entendu

A la vue macaques qui s’agitent et versent larme, encore

Larmes de diamants blancs et d’or noir, encore

De sables jaunis par l’espérance acide, encore

 

Faites nous le silence complice

D’une bombe qui joue son ultime symphonie.

Un dernier requiem, un dernier pour la route.

Quelque part sur la terre, les mots sont morts

Il n’y a plus que du sang…

 

Faites-nous une grande éponge-humanité

Pour tout nettoyer, il n’y a plus que le sang

Et la féroce espérance.

 

Lomé, Tokoin-Hôpital, 14 01 2014

A.R.D-A.

Partagez

Commentaires