Chauvinismes nationalistes – Ces rivalités qui minent l’Afrique – 1

Article : Chauvinismes nationalistes – Ces rivalités qui minent l’Afrique – 1

Chauvinismes nationalistes – Ces rivalités qui minent l’Afrique – 1

Prolégomènes &  Précautions d’usage

Ceci ne se veut pas un avis d’autorité  ou quoi que ce soit de ce genre,  un certain point de vue, en l’état actuel de mes connaissances sur un certain sujet. Il ne s’agit pas d’une analyse globalisante et systématique. Si je dis « des togolais » ou « des canards », ce n’est pas « tous les togolais » ou « tous les canards », je garde à l’esprit qu’on trouve toutes les tendances et toutes les opinions dans toutes les communautés.

Salutations, à toutes et tous… et bonne année!

Alors : « Des chauvinismes nationalistes en Afrique –  Ces stupides rivalités qui minent notre continent »…J’écris cette série suite à l’article de mon camarade camerounais Willfonkam à propos de ces personnes qui en ligne qui se réjouissaient  des agissements de Boko Haram en Cameroun … (On a connu plus gai pour commencer l’année, je sais).  Il ne s’agit pas ici de nier quoi que ce soit, loin s’en faut: ces rivalités, ces animosités, existent. Mais j’ai été sidéré, atterré d’apprendre qu’on allait jusqu’à se réjouir que des gens se réjouissent des déboires du Cameroun (pays frère et ami, et pour le coup c’est sincère, ou ça devrait l’être !).

Je suis parfaitement conscient des différentes velléités de fierté et d’exaltation des uns au détriment des autres, de petites moqueries entre différentes nationalités… mais de là à se réjouir sur internet de ce qu’un groupe terroriste s’en prenne à un autre pays d’Afrique (Comme si c’étaient des ennemis héréditaires! …le pire étant qu’ils ne sont pas forcément à  l’abri de ce genre de choses, loin de là. On n’a pas encore traversé à la rivière mais on se moque de celui qui se noie).

Inutile de dire que ce genre de choses ne sert que les ennemis de l’Afrique, comme aime souvent à le rappeler un lumineux camarade blogueur, une des choses qui a causé la perte de ce continent, c’est la désunion des africains (La stratégie du « diviser pour mieux régner », déjà employée depuis des lustres, entre autres contre nous, a de beaux jours devant elle, je vous le dit ! « on ne change pas une équipe qui gagne ». On se rappelle l’expression « Luttes intestines » parmi  les handicaps de l’Afrique face aux esclavagistes, puis face aux colons les même d’ailleurs). L’Afrique n’est vraiment pas sortie de l’auberge.

Déjà dans l’affaire Ebola, on les a vu, on les a vu, les formidables élans de solidarité et de fraternité entre les différentes nations africaines, matérialisés par la fermeture systématique des frontières et l’isolement pur et simple des pays  Ebolisés, les laissant plus ou moins à leur sort, sans même faire semblant de filer un coup de main…Pourtant je me souviens que le Togoavait fait un genre de don au Japon dans la dernière affaire de tremblements de terre (les japonais!), don parfaitement symbolique, s’il en est, mais quand même…mais pour le Libéria et la Guinée??? (même si nous n’avons pas assez de médecins pour nous même, ou pourrait faire semblant d’être piqué au vif, froissés dans fierté par l’exemple Cubain non? et fait un geste…moi je l’ai pas vu)

Ce sont les SANKARA, OLYMPIO, LUMUMBA, KRUMA qui doivent être fiers!

Et comment on en est arrivé à ce que des IVOIRIENS se réjouissent du mauvais sort des CAMEROUNAIS? Parlons-en justement: Le pourquoi du comment de cette « désunion » entre Pays africains (du moins, un aspect de la question), pour cela, il faudrait retourner vraiment vraiment en arrière et revisiter quelques fondamentaux: En résumé ça donne ça: les états Africains ne sont pas des nations véritables, dans leur tentative de créer  une identité nationale, il se produit une exalatation exacerbée d’une certaine idée de « nation » qui aboutit aux plus grands extrêmes, comme ces futiles rivalités entre pays africains (de véritables eberrations au vu du contexte géopolitique actuel)…de là à se réjouir du malheur d’autrui, il n’y a qu’un pas.

MAIS ON Y REVIENDRA.

A.R.D-A

Partagez

Commentaires

Fotso Fonkam
Répondre

Comme tu l'as constaté, le cas ébola nous a montré à quel point nos étions solidaires en Afrique. En ce qui concerne Boko Haram, je suis convaincu que si les pays de la région ne s'allient pas pour éradiquer cette menace, bientôt le Tchad sera menacé (à moins que Idriss Déby ne soit celui qui tire les ficelles, comme certains l'ont laissé entendre). Mais dans tous les cas, notre développement passera parl'union et la solidarité. Sinon, nous avons encore beaucoup de siècles dans le sous-développement.

renaudoss
Répondre

sérieusement, l'Ebola va laisser des traces! (encore que ce n'est pas n'est pas fini)... eh oui, notre essor passe par l'unité. Ceux qui voient autrement...peut-être qu'ils savent des choses qu'on sait pas!

Guy Muyembe
Répondre

Cameroune et Côte d'Ivoire ne sont pas deux pays voisins. Comment peut-on justifier cette animosité des uns envers les autres? Est-ce à cause du football? En tout cas je sais que depuis près de dix ans ce sont les meilleurs ennemeies en matière de football. Si le foot doit nous améner à des tels excès je n'ai pas envie de régarder la CAN

renaudoss
Répondre

le football hein... est ce que ça a veut dire que le brésil va bientôt déclarer à l'allemagne à cause du mondial? :(
si c'est ça la cause, c'est qu'on de sérieux problèmes Sur ce continent, encore plus Graves que ce que l'on croit,
mais bon, on y reviendra je pense!