Lampedusa, l’holocauste des Migrants Africains

Un bateau de migrants secouru le 17 mars 2014 au large de Lampedusa par la Marine italienne HO MARINE ITALIENNE

Un jour banal…Infos télé et web, encore des migrants morts noyés… et ça n’en finit pas 50, 200, 300, 500 morts…

Le drame innommable des migrants dans la méditerranée…J’ai longuement hésité avant d’écrire quoi que ce soit sur le sujet, tant et tant d’encre, de salive et de kilo-octets ayant déjà coulé sur le sujet, mais je n’ai pu m’en empêcher finalement.

Cette saignée est d’autant plus insupportable qu’elle est l’indicateur  de problèmes majeurs:

La misère terrible dans laquelle vivent les peuples une partie des sub-sahariens, encore plus que les autres, soit pour des raisons d’ordre économiques ou soit à cause des guerres et aux exterminations ethniques dont ils peuvent être victimes. Par ricochet, nous devons observer.

Une jeunesse quelque désabusée et aux abois, qui « se cherche » ailleurs, notamment par les loteries visa (on en reparlera peut-être) ou, en l’occurrence, dans ces périlleux voyages en mode Titanic classe économique.

La totale et dangereuse incompétence des autorités  et des élites, voire leur muette complicité dans cette descente aux enfers

La cruauté de ces passeurs sans foi ni loi qui sont à la source de trafic, et qui ne se contentent plus de les mener à une mort certaine, mais élimine directement avec la « négraille », en sabordant les chaloupettes,  pour rigoler. Le racisme, ou plutôt la haine et le mépris primaire face à l’autre, « au nègre » en l’occurrence, mêlé à la cupidité du malfaiteur, ça donne cet formidable raffinement de  la barbarie qui consiste à faire couler soit même les bicoques de fortunes de ces malheureux prêts à braver le danger et la mort pour se faire expulser quelques jours plus tard vers leur point de départ (c’est dire à quel point ils sont désespérés ou mal informés, car il y en a aussi)

 

«Ils ont attendu pour être sûrs qu’il coule complètement avant de partir. Ils riaient»,

A raconté un survivant à l’Organisation internationale pour les migrations...( Source ci-contre)

 

Le manque d’information et de sensibilisation sur la question, ce qui nous montre que les autorités et élites africaines (encore elles) n’en ont rien à foutre, ou presque de la question (Du moins, c’est à cela que ça revient dans les faits, et c’est tout ce qui compte in fine, les faits, les morts et les noyés et les criblés de balles). Sans parler de la corruption qui n’arrange pas les choses… Quoi qu’il en soit, à la question: « Combien de naufrages faudra-t-il pour que l’Union Européenne agisse ? » je suggère, « Combien de Naufrages faudra-t-il pour que les Africains comprennent ». (C’est une situation terriblement compliquée et douloureuse pour tous, les migrants en premier, j’en suis conscient… )

 

Je fais remarquer d’ailleurs que cet afflux de migrants « noirs » vers le Maghreb dans le but de rallier la péninsule Ibérique n’est pas pour tempérer le racisme des Arabes du nord, déjà très violent et formidablement barbare dans ses expression, notamment au Maroc. C’est une situation déjà compliquée. Et les nouvelles directives de l’UE (possibilité de ne pas secourir les radeaux de fortune), correspondraient presque à un « Permit to Kill »

Même dans les pays d’accueil, on aurait  espérer mieux comme premier contact avec le « nègre », déjà que l’Afrique croule littéralement sous le poids d’une montagne de préjugés et de désinformation quasi-sytématiques…

 

La Chute de la Libye de Kadhafi, la goutte d’eau qui a fait déborder l’autel sacrificiel

En passant, merci beaucoup aux petits génies des officines occidentales et à l’OTAN! Car le massacre de  Kadhafi et l’effondrement total, sur tous les plans, de la Libye (ouais les gars, vous avez apporté la Démocratie et le Progrès, mais ça a rasé tout le reste, parce que ça prend de la place, la démocratie et le progrès) – l’effondrement total de la Libye donc, n’a fait qu’aggraver encore plus le problème des Migrants car ce dernier, grâce au contrôle aux frontières limitait l’afflux de migrants, ne serait-ce que dans son champ d’action. D’autre part, le fait que la Libye aujourd’hui, en plus de la faillite économique compromettant la survie de milliers de travailleurs, « noirs » entre autres,  soit retombée dans un épisode néo-tribal exacerbé sur fond de chasse au nègre généralisée,  n’a fait qu’empirer les choses

C’est une saignée insupportable dont il serait grand temps de s’occuper! Comme tant d’autres choses d’ailleurs…

Dans de telles conditions, face aux morts à répétition, il me vient à l’esprit la formule du génial auteur de la non moins géniale série Games of Thrones, « Valar Morghülis »: Tout homme doit mourrir » (pour ceux qui connaissent la série, la formule est suivie d’une autre: »Valar Dohaëris » (Tout homme doit servir)… Mourir et Servir, il semblerait bien, en ces siècles sombres, que ces deux mots correspondent à l’Africain bien plus qu’à tout autre… Mais, ne dit-on pas que « C’est au plus noir de la nuit que le Jour est proche? ».

En attendant de pouvoir faire cesser cette saignée…Valar Morghulis

fc,550x550,goldvalar-morghulis-game-of-thrones-wallpaper-12

Partagez

Commentaires