En vérité, en vérité je vous le dis : Jésus-Christ était un Sénégalais

Récemment, le camarade et aîné Fosto Fonkam a très brillamment parlé de l’opposition des religions abrahamiques avec les spiritualités classiques africaines. Il montra bien la tartuferie monumentale, le deux poids deux mesures, ainsi que le manque de cohérence dont nous faisons preuve dans notre façon d’appréhender ces deux systèmes de valeur. Le « mysticisme » et « culte » des morts de l’un étant « mystère » et « vénération des saints » de l’autre. « Les idoles » de l’un étant « les symboles » de l’autre.

Jésus christ africain (5)

Crédit: tempsreel.nouvelobs.com

De fait, Je ne saurais que trop abonder dans son sens. J’aurais même été plus loin en certains points. D’ailleurs, dans le présent billet, je compte bien aborder un autre pan de cette épineuse et vaste question. Car en vérité, en vérité je vous le dis : Jésus-Christ était un Sénégalais.

Comme je le disais dans un billet sur le père Noël :

J’entends traiter ici des images et des icônes que nous avons, car je pense que ces éléments jouent un rôle fondamental dans notre structuration mentale profonde. Nous sommes ce que nous voyons.

Je dirais même plus :

Ce que nous croyons nous fait.  A plus forte raison ce en quoi nous croyons!

Je tiens à préciser une chose. J’ai évolué dans un univers très chrétien catholique, et c’est un euphémisme (j’ai été intéressé par les ordres à une époque, on a deux curés dans la famille, j’ai eu un grand-oncle évêque, et mon arrière-grand-père était catéchiste… c’est vous dire…) Je me considère encore comme un catholique culturel. Mais j’ai aussi beaucoup beaucoup beaucoup étudié l’église, sa construction et son histoire. De ses premiers balbutiements à sa progressive dégénérescence actuelle. Des conciles de Nicée aux conciles de Vatican (I & II), en passant par le concile de Trente, l’Inquisition, et la légalisation de l’esclavage par le Pape Nicolas V. Je l’ai étudiée un peu plus profondément que la plupart des « chrétiens », j’ose le dire.

Paus Nicolaas V door Peter Paul Rubens

Pape Nicolas V – Auteur de la bulle papale ouvrant la voie aux razzias négrières, en 1454

Pour entrer dans le vif du sujet, je vous propose ce petit exercice :  » Fermons tous les yeux et imaginons Dieu. Dieu tout puissant, dans toute sa bonté, sa miséricorde et sa grandeur. Imaginons-le en train de nous bénir, de nous protéger, de nous sourire paternellement ou maternellement, c’est selon et de nous envoyer tout l’amour du monde « .

Bien, la question : « De quelle couleur était Dieu? » Mieux encore, de quelle « race » était-il ? … Voilààààààààààà, c’est à ça que je voulais en venir.

Crédit; www.chemindemarie.com

« Dieu » Tout-Puissant qui est aux cieux. Pas vraiment une tête de Congolais – Crédit: www.chemindemarie.com

 

Alors, de quelle couleur est « Dieu »?

Inutile de se voiler la face, nombre d’entre nous l’aurons vu comme « blanc ». Un Dieu plus proche du Zeus de la Grèce antique que d’un Wégbadja. Ainsi qu’un Yeshua ben Yosef (*) de Nazareth dit Jésus-Christ tout blond avec des yeux bleus. Pour ceux qui ont vu Dieu sous les traits d’un Wosiré (Osiris, le Kem-Hur), d’un Mérikarè ou d’un Samory Touré, je dis Xotep et félicitations. Vous pouvez arrêter ici la lecture de ce billet. Et merci de m’avoir honoré par votre lecture.

Wsir - Kem Our (Osiris: Le Grand Noir)

Wsir – Kem Our (Osiris: Le Grand Noir)

Et n’allez pas me dire que Dieu n’a pas de couleur C’est un truc de faux-c*l ça. Certes, il n’en a pas. Mais seulement dans son acception purement métaphysique et cosmique du terme. Mais combien, combien de fidèles dits fervents ont cette définition hautement subtile voire ambiguë de Dieu ? Et comment représentez-vous Yeshua ben Yosef de Nazareth, dit le Christ ?

De mon point de vue, les religions sont des systèmes de valeur, un cadre épistémologique de conceptualisation et de compréhension du monde. Du reste, comme disait Sénèque :

L’homme ordinaire tient la religion pour vraie, l’homme sage la trouve fausse et les chefs la trouvent utile. Sénèque

C’est pourquoi je ne saurais débattre de religion avec un religieux dit « fervent ». Car, par définition, un « croyant » ne débat pas, il ne soupèse pas, il croit. Encore faut-il savoir ce les gens, surtout les Africains, entendent par « être chrétien ». Bien souvent ils sont à cheval entre traditions classiques et religions abrahamiques, même s’ils ne veulent ou ne peuvent se l’admettre.

Ce dieu « blanc » qui me regarde

Cela dit, et c’est là tout mon propos, je trouve infiniment malsain, pathologique et délétère pour nous, Africains, de rentrer dans une église pour nous agenouiller devant un « dieu » qui n’est pas « à notre image et à notre ressemblance ». Et pour ceux qui croient que c’est vraiment Jean-Claude qui se trouve sur cette croix : Vous connaissez beaucoup de blonds aux yeux bleus qui viennent d’Asie mineure ou du Moyen-Orient ? Depuis quand les sémites sont des blonds aux yeux bleus ? A plus forte raison des Africains ???

C’est comme si nous donnions nous-mêmes le bâton pour nous faire battre. Les leucodermes ont représenté Dieu « à leur image et leur ressemblance », c’est la moindre des choses. Je dirais même que c’est tout à leur honneur. Il serait grand temps que nous en fassions de même, tout simplement. Se reconstruire passe aussi et surtout par la repossession de son mental et par la maîtrise de son univers. Il n’y a rien de sain, pour l’Africain, à s’agenouiller devant une entité qui n’est pas à sa ressemblance. Ce n’est pas du racisme, c’est du strict bon sens.

ChineseJesus

La représentation de la race de Jésus a été influencée par le cadre culturel9,49 : illustration chinoise, Beijing, 1879. – Crédit; Wikipedia

Jésus-Christ africain… oui pourquoi pas?

Il n’y a aucun blasphème ou aucune hérésie là-dedans. ça fait des siècles et des siècles que le mec change régulièrement de visage. Très sérieusement, si le Christ revenait là tout de suite, très, très, mais alors très peu de personnes le reconnaitraient. Vous la voyez venir, l’arnaque, ou pas?

CompositeJesus

Les auteurs ne s’entendent pas sur la race et l’apparence de Jésus ; il a été représenté sous de multiples aspects au fil des siècles. Crédit – Wikipedia

 Coupez la pomme en deux, faites-nous un  » Dieu » africain

Si vous n’avez pas le cœur de revenir à des traditions classiques en ancestrales, de grâce, représentez au moins votre sauveur avec des traits plus africains. Si vous ne le faites pas pour votre propre équilibre mental, faites-le au moins pour vos enfants ! D’autant que Yeshua ben Yosef avait bien plus de chance d’être un noir africain que d’être un blond aux yeux bleus.

Crédit: koyeba.blogspot.com

Hic venit verum negrum deum  – Crédit: koyeba.blogspot.com

En vérité, en vérité je vous le dis : Jésus-Christ était un Sénégalais (ou un Congolais, un Soudanais, un Malien. C’est comme vous le sentez… Et décrochez-moi ce « Blanc » de cette croix !)

Il va sans dire que ceci vaut pour toutes les religions abrahamiques. Le christianisme tout particulièrement le catholicisme n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Ceci était un petit appel à la réflexion sur la question. En aucune façon une critique gratuite.

 

Que les ancêtres et les Puissances soient avec vous.

Bien à vous

A.R.D-A.

 

*: c’est à dire, « Jésus, fils de Joseph »

 

34 Commentaires

  1. Jesus Sénégalais? Pourquoi pas? Même si historiquement c’est peu probable! Pas plus qu’un Jesus blond.

    J’ai lu en étant un peu crispé, vu que je suis un humble « fervent » catholique. Tu soulèves en effet une question qui aurait troublé plus d’un mais qui pourtant m’a toujours laissé de marbre.

    La couleur de Dieu ou du Christ? Hum, nous donnons à Dieu l’image que nous voulons. L’important est la foi qu’on a en lui. L’Église a évolué dans le temps. J’ai souvenance, qu’enfant, j’ai eu à lire certains ouvrages pédagogiques catholiques représentant le Christ sous des traits négroïdes. Autrement dit ce sujet n’est pas du tout un tabou.

    Dans le même type de réflexion, les auteurs de la série South Park sont allés jusqu’à représenter Dieu sous comme étant un hybride de singe, de chat et d’hippopotame, avec une langue de reptile.

    Les fresques ornant le chœur de l’église de mon enfance, l’église Saint Esprit de Tabligbo sont assez évocatrices. Jesus, Jean Baptiste sont représentés en noirs. De même, la peinture du Cénacle( à la Pentecôte) montre des disciples noirs rassemblés autour d’une Marie négresse…

    Pour la petite histoire, cette église a été ignaugurée par ton grand-oncle, Msgr Jean Marie Dom Dossavi…

    1. Exactement. J’ai d’ailleurs souvenance de la paroisse « Notre dame du Lac » de Togoville, nous y avons été pour notre retraite, en prélude à la première communion: les saints (Kisito et autres) sont représentés en Africains.

      En fait, la tendance a toujours existé, chez les différents peuples à identifier leur « Dieu » à eux-mêmes.
      Il va de soi que je ne me focalise guère sur les exceptions mais sur le mouvement de masse en lui-même. et de ce point de vue, le petit exercice qui consiste à « imaginer » Dieu est assez évocateur. je t’invite à le soumettre à quelques personnes, tu seras édifié.

      Bien à toi.

  2. Cher Renaud, merci de nous ouvrir les yeux! Certains verront bien sur ici une attaque directe à leur foi, mais heureusement pour toi les guerres de croisades chez les chrétiens ont pris fin il y a bien longtemps (enfin, j’espère pour toi :)). Au bout du compte la foi reste une affaire personnelle. Alors chacun peut choisir la face de son Jésus, le Cœur sacré, lui reste le même. Excellent!

    1. Exactement, la foi reste une affaire personnelle. La très large majorité des chrétiens sont des gens en quête d’une relation avec le créateur (et qui la trouvent, car le créateur existe). Après, il faut voir le cadeau, et puis il faut voir l’emballage (et surtout voir qui l’a emballé). Ne jamais confondre le cadeau et l’emballage. Quand on commence à confondre les deux, pire encore, à faire primer l’emballage sur la cadeau lui-même, eh bien ça donne l’Inquisition, les auto-da-fé, Boko-Haram…
      Merci d’être passée.

  3. J’adore ! c’est plein de bon sens. Je crois que je vais suivre tes pas en matière de connaissances religieuses. Parce que si je veux tenir une discussion avec toi prochainement, il faut au moins que j’ai appris mes leçons !!! bine à toi !

  4. Que dire d’autre, cher Renaud? Tu aborde la question en tant que connaisseur. Mon analyse de la question était un peu superficielle du fait que je n’ai pas eu le loisir de me frotter au christianisme avec autant de profondeur que toi – certains me l’ont d’ailleurs reproché.

    PS: J’aime cette violence calme qui émane de tes billets. La force tranquille, en vrai. C’est toujours un plaisir de te lire.

    1. Merci à toi, d’avoir valablement ouvert cette fenêtre. (Je n’irais pas jusqu’à parler « d’Expert » cela dit.)

      Le plaisir est partagé. Ce qu’il y a de bien avec le « un peu superficiel », c’est qu’on accède à une analyse globale cohérente. Sinon, on est obligé de traiter « en profondeur » de plusieurs petites sections, et on fini par ennuyer le monde. 🙂

      Merci du reste… pour ce qui est de la « force tranquille », bah on fait ce qu’on peut.

      A très vite.

  5. Tu sors du lourd là… Hein !!! De surcroît, tu nous expliques a nous lecteurs, que ta passion de la chair…e a eu raison de ta vocation au limite de la filiation après une immersion presque totale dans la littérature néotestamentaire.« Nigra sum, sed formosa » (Cantique des cantiques 1 :5) Jésus-Christ, Sénégalais Congolais Soudanais ou Malien Oui, pourquoi pas après tout ! Si nous avons la chance de reprendre cette discussion dans 2 ou 3000 ans, nous aurons peut-être les éléments pouvant établir avec la certitude du juste (falsificateur )que jean-claude est de Lomé…
    Ce billet est un appel à la réflexion, ce qui m’interdit de croire que par phobie, tu le vois blanc !! Maintenant, essayons de pousser mémé dans les orties ( hortensias pour les Coeur sensibles)avec la Rome éternelle et l’etimasie de la basilique Saint-Marc à Venise en opposition a Jérusalem la céleste.
    Raccrochez-moi ce « basané » à sa croix ! Yeshua ben Yosef de Nazareth n’est ni « blanc » ni « noir » mais sémite Juif de Galilée !!

    « Vous n’avez pas besoin de religion pour justifier l’amour, mais c’est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine » – R. A. Weatherwax

    Que les ancêtres soient avec nous a la retenue de nos Puissances destructives.

    1. Ah! Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est « la chair » qui m’a détourné du sacerdoce familial. Disons que le destin joue bien souvent au dé avec les hommes, à moins que ce ne soit l’inverse.
      Quoi qu’il en soit, si nous nous amusions à pousser la taquinerie plus loin, il est vrai que le Jean-Claude qu’on nous présente n’a plus grand chose à voir avec sa Galilée natale… mais ça, qui donc s’en souvient encore, dans le chœur vibrant d’émotion et de verve des fidèles chantant Alléluia???
      J’aime bien ce pieds de nez à l’Histoire « officielle »: dans deux ou trois mille ans, il est tout aussi possible que Jean-Claude deviennent un authentique originaire du golfe de Guinée, un Loméen « clé en mains ». Comme quoi, l’histoire est la plus vielle menteuse du monde. Car elle sait, elle, que le même mensonge savamment et religieusement répété à l’image d’un verset (justement) finit par devenir vérité.

      1. Et, en ces temps d’imposture universelle, nous embrassent les limbes fécondes d’une vérité mensongère, héritière de siècles de psalmodies. Que dire de plus, aux Africains « chrétiens », si ce n’est murmurer lascivement à l’oreille le fameux « « Nigra sum, sed formosa »  » en guise de consolation aux plus démunis et aux plus égarés! Il en voit des choses, le créateur, c’est certain!

  6. excellente remarque. excellent billet. il y a de tout dans ce billet. la question mériterait cependant d’être posée à plusieurs niveaux. notre histoire nous a été volée pendant de très longues années. Aujourd’hui nous résumons notre histoire à l’après esclavage sans pourvoir s’interroger sur ce qu’était la vie de nos grands parents avant l’arrivée des blancs! cette riche période des empires, où l’on voit tout le génie de l’homme Africain et des peuples Africains, tellement aguerri dans les stratégies militaires aussi bien que commerciales. une organisation parfaite de la cité; pour preuve la charte du Mandé datant du 13ème siècle environ, l’une des plus anciennes chartes au monde sinon la plus ancienne. nous avons été détachés de nos cultures et il est temps que nous revenons à la source. je suis très heureux de voir une génération de jeunes dont j’en fais parti qui veut voir plus que le bout de son nez; elle cherche également à voir plus que le bout de sa nuque. Hotep mes frères!

    1. Merci pour ce commentaire riche et dense. Très plaisant de te lire.
      C’est vrai que nous avons laissé beaucoup de chose derrière nous, pas le pire, contrairement à ce que pensent beaucoup.

  7. Kayakiste de contre-courant, je n’ai donc pas hésité à consacrer sur Mondoblog, une rubrique à Dieu http://lomeplastic.mondoblog.org/theo-plastic-2/ (au grand désespoir des mes ami(e)s athées et agnostiques). Souffrez un peu, que je parle aussi de « son Fils,» le Yeshua ben Yosef dont tu parles Renaud. C’est juste si nous ne communiquons pas souvent par téléphone rouge ! :-/ « En vérité, en vérité je vous le dis,» non seulement « Jésus-Christ était un Sénégalais,» mais en sus il parlait (en ) Ewé, langue parlée au Bénin, au Togo et au Ghana. Cela se prouvera prochainement dans un billet.
    Quant aux églises surtout celle dont tu es, et leur « progressive dégénérescence » que tu évoques, disons qu’en eschatologue moyen, le caractère prophétique de cette « liquéfaction » avec des vérités énormes, « cachées,» nous est aisément démontrable. Mais Mondoblog y ploierait sous leurs poids et n’est ni l’espace pour. La retenue oblige donc à s’arrêter non sans ces paroles tirées de la Sainte Bible, du livre de Daniel 29 : 11-13,
    « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous m’invoquerez, et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. » +:-)

    1. Tout à fait! J’ai hâte de voir ces développement. Ayant toujours eu un gout immodéré pour l’audace intéllectuelle, je suis dans l’attente de ce billet.
      Jésus baignant dans les eaux du golfe de Guinée, ce serait pour le coup une vraie révélation.

      Il est certain qu’on pourrait articuler le b*rdel que connait l’Eglise et sa déliquescence actuelle avec de nombreux textes eschatologiques. ça en fait souvent froid dans le dos d’ailleurs, tellement c’est juste.

      Et Certes, cette plateforme Mondoblog n’est guère le lieu pour ouvrir certaines portes cachées dans la pénombre. Nous nous bornerons donc à rester sur ces rails, et aborderons avec quelque retenue, l’un comme l’autre.
      Selon une formule de Max Weber que j’aime bien:  » C’est là une question pleine d’attrait mais dont on ne saurait traiter dans les limites de cette esquisse! »

      1. De rien, Renaud l’info était fraiche et avec un peu de chance intéressante a ta rhétorique non-consensuelle qui pour moi est une forme de conscience admirable, car nos problèmes ne sont pas de combattre la liberté de culte ou de penser, mais d’avoir l’interprétation la plus juste de ce qu’est notre histoire commune quels que soit notre couleur et nos sentiments. Je précise que je ne cherche pas a évacuer les horreurs et les erreurs du passé et surtout pas celui de mes parents (filiation ethnique) car il faut faire avec si l’on veut ne pas revivre les mêmes évènements, quoi que l’histoire nous le dira, mais j’ai bien peur que l’enfer soit de retour a nos portes vues la tournure des dernières actualités !!

        http://www.marianne.net/obj-washington/Indiens-d-Amerique-un-genocide-tranquille-et-presqu-acheve_a40.html

        http://johnpilger.com/articles/the-secret-country-again-wages-war-on-its-own-people

        http://www.paulcraigroberts.org/2015/04/13/power-lies/

  8. Salut à tous et que pensez-vous de ceci. Jésus cloué sur la croix 360 jours sur 360 jours pourtant on nous dit qu’il est mort enterré et ressuscité monté au ciel. Il faut le descendre de la croix après la crucifixion au moins.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *